Assurance incendie entreprises et PME

Les dégâts causés par un incendie, parfois considérables, concernent, non seulement les locaux que vous occupez en tant que propriétaire ou locataire mais aussi leur contenu (matériels professionnels, marchandises).
Que couvre cette assurance?

Protéger vos locaux, stocks de matières premières et de produits finis, vos biens ou ceux qui vous sont confiés, c´est en fait protéger votre activité, contre les risques les plus connus bien sûr :

– l´ incendie ; une explosion (gaz), une implosion (ordinateurs…) ; la fumée avec ou sans feu; et les dommages électriques ;
– les conséquences de la chute de la foudre et des courts-circuits sur la partie immobilière des biens assurés ainsi que sur les installations électriques qui y sont rattachées ;
– les dégats des eaux
– la tempête, la grêle, la neige ;
– le vol, le vandalisme ;
– le bris de glaces ;

mais également, contre des risques moins évidents

– La perte de liquides ;
– Les autres événements (effondrement…).

En outre, le feu peut se propager, occasionnant des dommages importants aux locaux de vos voisins. La garantie incendie vous couvre aussi pour ces dommages dont vous pourriez être reconnu responsable et que vous seriez contraint d’assumer.

Les questions posées par l’assureur

Outre les questions plus générales concernant votre activité, la superficie développée des locaux et le type de biens à assurer, votre assureur va se renseigner sur des éléments pouvant constituer des facteurs d’aggravation du risque incendie.

– stockez-vous des matières inflammables en quantité importante?
– certains éléments de construction de votre bâtiment sont-ils constitués par des matériaux présentant certaines vulnérabilités ?
– y a-t-il une présence importante d’emballages : bois (carton/papier), matière plastique, polystyrène… ?
– vos locaux professionnels sont-ils situés à proximité d’un commerce présentant un risque élevé d’incendie (station-service, armurerie…) ?

A contrario, la présence de dispositifs de prévention tels que les sprinkleurs, permettant à la fois de réduire la probabilité de la survenance et les conséquences d’un incendie, sera prise en considération par votre assureur pour établir le contrat.

La prévention 

Si votre assureur ne vous impose pas en incendie-explosion, contrairement à d’autres garanties, la mise en place de moyens de prévention et de protection, il paraît important de rappeler quelques mesures de bon sens qui permettent de réduire le risque, tant au niveau de la probabilité de survenance que de l’importance des dommages :

– faire entretenir régulièrement vos installations de gaz et d’électricité ;
– éviter de surcharger les circuits sur une même prise ;
– éviter les matériaux inflammables pour isoler, décorer ou meubler ;
– détenir un dispositif d’extinction approprié, vérifié et entretenu et s’assurer que vous-même et votre personnel savez l’utiliser. Enfin, pour éviter les problèmes à la suite d’un sinistre, mettez à l’abri dans un coffre-fort les preuves d’achat et de valeur de vos biens ou conservez une copie chez une tierce personne.

ATTENTION ! Après un incendie, les durées de reconstruction, de réinstallation et de reprise d’activité moyenne s’étendent sur plusieurs mois, entraînant une réduction totale ou du moins significative de votre chiffre d’affaires, d’où l’importance de la garantie des pertes d’exploitation. Cette garantie complémentaire vous offre une indemnité correspondant au revenu qui aurait été le vôtre si l’incendie n’avait pas eu lieu.